Les points clés du programme Macron pour les EHPAD et la prise en charge de la dépendance

la prise en charge de la dépendance

Si l’espérance de vie moyenne d’un Français est aujourd’hui de 82 ans, le nombre de seniors de plus de 60 ans en perte d’autonomie est évalué à 1,24 millions en France. C’est cette longévité de la population française qui illustre l’un des plus grands progrès du pays, estime Emmanuel Macron. Dans son programme relatif à la santé, celui-ci accorde un intérêt particulier à la prise en charge de la dépendance par le développement des établissements médicaux-sociaux tels que les EHPAD. Zoom sur les points clés.

Optimiser la qualité de l’accueil dans les EHPAD

41 milliards d’euros par an, tel est le montant de l’enveloppe relative aux soins et à la prise en charge de la dépendance des seniors, dont une importante part revient aux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Dans son programme, Emmanuel Macron souhaite davantage répondre aux attentes des seniors en se penchant plus sur la réforme de la tarification et de la gouvernance pratiquée au sein de ces résidences médicalisées.

L’amélioration de la qualité de l’accueil et des soins fait partie des points clés du programme : les aidants profiteront d’un accompagnement dans l’accomplissement de leur mission, cela en leur faisant bénéficier d’une formation sur terrain. Cette formation sera dispensée par les professionnels de la santé et les associations ; en contrepartie, les soignants sont appelés à signer une charte de bonnes pratiques.

En outre, des mesures seront prises sur la revalorisation de la rémunération des médecins pour une meilleure prévention de la dépendance. Des enquêtes de satisfaction seront lancées, le but étant de s’assurer de la qualité de l’accueil et de la prise en charge des personnes âgées au sein de l’ensemble des résidences senior.

la prise en charge de la dépendance

La proposition de solutions de télémédecine dans les EHPAD et les maisons de retraite fait également partie du programme d’optimisation de la prise en charge. En effet, ces mesures ont pour objectif de réduire le temps passé à l’hôpital et de favoriser le maintien à domicile.

Emmanuel Macron compte ainsi déployer des solutions d’hospitalisation spécifiques afin de permettre au senior de continuer à vivre chez lui tout en bénéficiant des soins et des services des spécialistes au sein des résidences médicalisées.

En effet, son objectif serait de décloisonner entièrement l’environnement hospitalier de celui du quotidien de la personne âgée. Les acteurs intervenant dans le secteur du vieillissement sont ainsi encouragés pour le développement de l’aide à domicile.

Améliorer la prise en charge de la dépendance

Emmanuel Macron inscrit dans son programme la création d’un service sanitaire à l’endroit des étudiants en santé. D’une durée de 3 mois, ledit service sanitaire sera axé sur des actions de sensibilisation, de dépistage et de prévention de la dépendance.

Emmanuel Macron prévoit en outre la revalorisation du montant du minimum de vieillesse accordé à certains seniors en fonction leur ressources. Ce minimum vieillesse encore appelé allocation de solidarité aux personnes âgées sera revalorisé à 900 euros et plus au lieu de 800 euros.

Parmi ses priorités s’inscrivent également la création de nouveaux postes et l’encouragement de la spécialisation des docteurs en médecine, un poste sur quatre de praticien spécialiste étant actuellement vacant.

Dans une perspective plus globale, Emmanuel Macron projette d’injecter un budget de 5 milliards d’euros dans le secteur de la santé afin de financer le développement des techniques numériques. Cela aussi bien au niveau des hôpitaux que des résidences médicalisées. Ses priorités : améliorer le quotidien des personnes en situation de dépendance, accompagner l’équipe soignante des établissements médicaux-sociaux dans leur engagement, supprimer le cloisonnement entre l’hôpital et l’environnement quotidien du senior.

investissement-ehpad

This entry has 0 replies

Comments are closed.