Les foyers-logements: qu'est-ce que c'est? 2 ans ago

Foyer Logement

Les foyers-logements sont des maisons de retraite pour personnes âgées à faibles ressources, dont la vocation est d’accompagner ces derniers dans leur quotidien, tout en prévenant également la survenue de leur dépendance. Apparus dans les années 50, environ 60% d’entre eux appartiennent à des organismes HLM et dont la majorité sont des établissements publics exerçant des activités à but non lucratif. La plupart d’entre eux ont aujourd’hui entre 25 et 35 ans d’existence.

Les foyers-logements, pour qui ?

Encore appelés résidence-appartement, les foyers logements sont destinés à accueillir les seniors autonomes ne réclamant pas d’importants soins médicaux. La majorité des résidents intégrant des foyers logements ont en moyenne entre 70 à 85 ans. Ceux-ci s’adressent en effet aux personnes âgées souhaitant intégrer un logement convivial où un personnel attentif veille à leur bien-être.

Les infrastructures de ces logements sont cependant à échelle humaine, l’unité de soins étant limitée en équipements et en personnel médical et en aides-soignants. Toutefois, les résidents bénéficient d’un accompagnement personnalisé au quotidien.

Les caractéristiques d’un foyer-logement

Tout comme les EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes), les foyers-logements sont constitués de logements sont meublés et spécialement aménagés afin de se conformer au mieux aux besoins de la personne âgée. Ceux-ci sont dotés de studios pour senior seul, ou de deux pièces si celui-ci est en couple. Ils sont caractérisés par une structure intermédiaire entre le domicile d’habitation et l’établissement collectif tel que la maison de retraite et les EHPAD.

Les loyers mensuels sont plutôt modestes, de l’ordre de 500 à 1000 euros ; le prix du loyer est disponible auprès du Centre communal d’action sociale de la commune du résident. Pour adhérer à un foyer logement, certaines formalités doivent alors être effectuées, donnant lieu à la signature d’un contrat de location. Une demande d’aide au logement est ensuite adressée à la Caisse d’allocation familiale du département où le foyer logement est situé.

Les différences entre les EHPAD et les foyers-logements

À la différence des EHPAD, ces foyers-logements ne sont pas médicalisés et sont généralement dotés d’un nombre de lits assez limité. Le prix du séjour est par conséquent nettement moins élevé, d’autant qu’ils sont destinés aux personnes âgées à faibles ressources financières. De même, il ne s’agit pas de résidence collective à capacité d’accueil élevée.

Les EHPAD sont en outre caractérisés par un fonctionnement spécifique, lequel est régi par la convention tripartite signée avec l’Agence Régionale de Santé et le Conseil Général. En contrepartie, ils bénéficient d’une subvention de l’État, leur permettant d’augmenter l’enveloppe budgétaire alloué à leur développement.

Les résidences autonomie, une version plus structurée des foyers logements ?

Les foyers logements tendent toutefois à devenir des résidences autonomie, à structures intermédiaires. Afin d’y être admis, le futur résident doit être âgé de 60 ans au moins, son niveau de perte d’autonomie doit avoir été évalué en GIR. En effet, la différence entre les résidences autonomie et les EHPAD réside dans la capacité à accueillir des seniors partiellement ou totalement indépendants : les EHPAD sont plus équipés et dotés d’une unité de soins, laquelle est composée d’un médecin coordonnateur et d’une équipe d’aides-soignants.

Tout comme les EHPAD, les résidences autonomie sont des logements proposant des services et des espaces collectifs tels que les salles de restaurant, d’atelier et d’animations diverses. Les résidences autonomie ayant une vocation sociale, les loyers appliqués sont également abordables. Par ailleurs, elles se distinguent toujours dans leur programme relatif à la mise en place d’actions de prévention de la perte d’autonomie.

Les foyers logements sont toutefois peu assistés financièrement, à la différence des EHPAD.

En effet, les EPHAD sont des structures médicalisées qui ont de meilleures opportunités de financement : ce qui est nécessaire pour leur évolution en termes d’accueil et de règlementation. En effet, des travaux de rénovation et d’adaptation aux nouvelles normes doivent être programmés régulièrement. Les foyers-logement n’ont pas ce même bénéfice et restent des structures avec une vocation différente, plus tourné vers l’accueil et l’accompagnement, moins bien dotée en termes de ressources.

Pourtant le public pour les deux types de structures tend, avec l’accroissement du nombre de seniors ces dernières années, à être de plus en plus le même public : des seniors qui ont besoin de solutions pour être accueillis et soignés, avec des coûts raisonnables.

Le cadre légal en la matière est favorable aux EPHAD actuellement, cela devrait se confirmer dans les années à venir avec une adaptation, un accroissement et une diversification de l’offre d’accueil médicalisée.

Commenting is Disabled on Les foyers-logements: qu’est-ce que c’est?